Automobilité
Les seniors sont très attachés à l'usage de la voiture et veulent rester conducteurs le plus longtemps possible.

L'automobilité traduit l’engouement toujours plus grand, pour ne pas dire la dépendance, que l’on a à l’égard de l’usage de la voiture particulière

Le terme d’« automobilité » est apparu en France dans les années 1990.

30 ans après, l’automobilité apparaît comme quelque chose de totalement dépassé, voire déplacé, à une époque où l’on parle de plus en plus d’écologie et de mobilités alternatives à la voiture (transports en commun, vélo, trottinette…). On aurait même pu penser que ce désamour de la voiture aurait été encore plus fort auprès des seniors qui se disent souvent perturbés par des comportements, des conditions de circulation, des infrastructures routières… qui ont bien changé depuis l’époque où ils avaient obtenu leur permis de conduire.

Et pourtant, bien au contraire, le constat est unanime : il ne fait aucun doute que les seniors sont très attachés à l’usage de la voiture et qu’ils veulent rester conducteurs le plus longtemps possible. L’automobilité n’a jamais été aussi forte chez les seniors. Mais alors pourquoi ?

Des retraités baby-boomers

Nos jeunes retraités sont actuellement ceux issus du baby-boom ; ceux qui ont connu l’avènement de l’automobile de masse ; ceux qui ont vécu à l’époque où la voiture, synonyme de liberté, était mise en avant comme le moyen de locomotion par excellence ; ceux qui ont pleinement vécu la notion de « conduite plaisir ». Difficile, avec un tel contexte, d’envisager l’abandon de la conduite automobile.

Une voiture pour rester indépendant

Autres avantages indéniables de la voiture c’est l’autonomie, le confort et l’aspect très pratique qu’elle apporte. On l’utilise au moment où on en a besoin. Elle permet des trajets de porte à porte. Elle évite d’être dépendant de ses proches et de leur disponibilité pour effectuer un déplacement. Elle permet de rester dans un environnement convivial et connu, loin de la foule, comme dans les transports en commun par exemple (argument encore plus fort depuis l’émergence de la Covid-19). Elle permet de transporter aisément des objets ou ses courses. Tous ces arguments sont encore plus vrais lorsqu’on habite à la campagne ou dans des zones périurbaines où l’offre de transport en commun reste souvent pauvre, avec des horaires et des circuits plus généralement pensés pour les scolaires et les actifs que les seniors.

En bonne santé, plus longtemps

Enfin, l’un des arguments majeurs qui milite pour l’automobilité des seniors est, sans conteste, le fait que l’on vieillisse de plus en plus longtemps en bonne santé. Les incapacités qui empêchent la conduite d’une voiture apparaissent, globalement, bien plus tardivement qu’auparavant.

Les constructeurs l’ont bien compris et ont conçu des véhicules de plus en plus adaptés aux seniors et leurs capacités de conduite afin que l’automobilité puisse rester un plaisir en sécurité, le plus longtemps possible.

 



En naviguant sur ce site, j'accepte l'utilisation des cookies pour l'analyse, la personnalisation de contenu et la publicité. En savoir plus.